Le délai d’exécution des projets de construction est de plus en plus court. Est-il temps de penser au transport vertical sur site?

Les techniques de construction modulaire et préfabriquée sont de plus en plus choisies. Grâce à cette technologie de construction efficace, de grands éléments sont déjà fabriqués en usine. Ceux-ci doivent alors uniquement être assemblés sur le chantier.

Le délai d’exécution d’un projet peut être considérablement réduit en augmentant la productivité sur site. Toutes les machines pour le transport vertical telles que les plateformes de travail, les monte-charges, les échafaudages et les grues à tour aident considérablement. Ces machines garantissent que les travailleurs peuvent travailler efficacement et en toute sécurité.

Stefan Eerens – PDG Sodemat:

« Nous voyons clairement que le délai d’exécution des chantiers raccourcit de plus en plus. Par exemple, nous avions régulièrement des projets qui duraient jusqu’à deux ans. Maintenant, 12 mois c’est déjà long. Cela a un impact majeur sur notre organisation. Plus de montages et de démontages sont nécessaires, mais aussi plus de transports et plus de maintenance. Cela signifie que nous, en tant qu’organisation, devons également apporter certains ajustements. À mesure que le calendrier se resserre, le matériel doit arriver sur le site en excellent état. Si ce n’est pas le cas, cela signifie un retard immédiat et a un impact négatif sur les marges du projet de construction.

De plus, on constate que beaucoup de travaux sont réalisés avec des éléments en béton préfabriqués. Le travail se fait plus rapidement, mais les grues à tour deviennent également plus lourdes. »

Johan Devriese:

« Afin d’accélérer le processus de construction, nous constatons de plus en plus que les travaux structurels se déroulent simultanément avec la finition. Les étages inférieurs sont alors déjà en cours de finition, y compris la façade, tandis qu’en même temps, on coule encore du béton aux étages supérieurs. C’est pourquoi les monte-charges sont de plus en plus souvent installés dans la cage d’ascenseur. Cela garantit également que la façade extérieure peut déjà être finalisée, tandis que structure continue de monter. Cela raccourcit également considérablement le délai d’exécution du chantier. On nous demande donc de plus en plus des ascenseurs rapides. Ce sont des monte-charges à cage fermée pouvant aller jusqu’à 60 m / min. Ceci est certainement pertinent pour les bâtiments plus haut. »

Et l’infrastructure du chantier? Est-ce qu’il y un impact?

Stefan Eerens:

« L’organisation du site change certainement, mais cela ne profite qu’aux ouvriers. Par exemple, nous considérons la sécurité comme une priorité sur site. C’est pourquoi nous avons décidé au sein du groupe Eiffage de ne plus travailler avec des échelles. Cela signifie qu’à l’avenir, nous travaillerons davantage avec des tours d’escalier, nacelles à ciseaux, plateformes aériennes, des plateformes de travail et des monte-charges. “

Johan Devriese:

« Au lieu d’utiliser des échafaudages traditionnels, les entreprises travaillent de plus en plus avec des plateformes de travail pour terminer la façade. Celles-ci peuvent être construites plus rapidement que les échafaudages traditionnels. C’est également une garantie que la grue à tour est libérée, car la plateforme peut lever le matériel nécessaire par elle-même.